Rien ne sera plus comme avant

Une fois n’est pas coutume, je vais vous faire travailler.

Je vous demande d’abord de lire les 4 comptes-rendus de l’ACC 2011 parus en avril dans 4 suppléments de la revue Le Cardiologue, émanant d’un syndicat, le Syndicat National des spécialistes des maladies du cœur et des vaisseaux.

Ces suppléments relatent quotidiennement ce qui s’est dit à l’ACC, sous forme de petits résumés.

Ils ont été publié avec le soutien institutionnel des laboratoires Servier:

Chaque numéro, en dehors de son aspect informatif, sert d’écrin à un texte dithyrambique en faveur du Procoralan® (ivabradine) rédigé par une grande plume de la cardiologie, le Pr. Robert Haiat.

J’ai eu la chance, il y a pas mal d’années, d’assister à une conférence du Pr. Haiat, non pas à la Faculté, mais au cours d’un séminaire organisé, je crois par Astra-Zeneca, dans un charmant petit golf dans la banlieue parisienne.

Mais revenons aux textes.

Je suis tout d’abord un peu étonné qu’un des habituels leaders d’opinion de Servier n’ait pas rédigé ces articles. Problème de recrutement dans la période de l’après-Mediator®, ou volonté de « rajeunir » son équipe de porte-parole?

Chacun de ces encarts est néanmoins un chef-d’œuvre du genre puisqu’on peut discerner non seulement une cohérence au sein de chaque texte, mais aussi une progression quasi dramatique qui atteint son apogée avec celui du dernier jour.

Je vous laisse lire ces textes qui, vous le remarquerez, sont mis en valeur par un liseré vert et un fond de couleur différente, c’est pour cela que j’ai parlé d’écrin précédemment. Ces textes représentent apparemment le prix à payer pour le soutien de Servier.

On peut y trouver tous les éléments de langage qui ont fait du service marketing de Servier l’un des meilleurs du Monde (voire le meilleur). Pour ceux qui ne sont pas habitués à les décrypter, je vous renvoie à cette note précédente.

Bon, vous allez me dire que ces textes reprennent toujours les mêmes grosses ficelles promotionnelles, et qu’il n’y a strictement rien de nouveau sous le soleil.

Ces suppléments font donc partie de ce que j’appelle la « presse de corbeille », c’est à dire qui part directement à la corbeille sans ouvrir l’emballage. Les Anglo-Saxons les nomment les Throwaway Journals.

Mais là, c’est un journal publié par un syndicat professionnel, ce qui n’est tout de même pas la même chose que la presse médicale pseudo-scientifique française qui ne vit que par et pour l’industrie pharmaceutique.

Mais bon, passons, ce n’est pas cela qui m’a fait rire et qui m’a donné envie de partager ces articles avec vous.

Hasard étonnant, mais parfaitement désopilant, en mars, c’est à dire le mois avant la publication de ces 4 suppléments, le président du même syndicat professionnel a publié cet éditorial dans la revue Le Cardiologue

L’auteur souhaite marquer la place prépondérante des cardiologues et du syndicat dans l’affaire du Médiator®.

Il pose de bonnes questions et offre des pistes intéressantes pour que cela ne se reproduise plus:

  • Accompagnement des patients victimes du Mediator®

  • Insuffisance de l’enseignement de la pharmacologie

  • Problème des prescriptions hors AMM

  • Conflits d’intérêts des experts intervenant dans une FMC financée majoritairement par l’industrie

  • Lourdeur de la déclaration des effets secondaires des médicaments

  • Pistes à suivre pour l’avenir: prescription en DCI, meilleure gestion des conflits d’intérêts…

Lisez attentivement cet éditorial, et vous pourrez constater que les 4 suppléments publiés le mois d’après illustrent à bien des égards l’exact contraire de ce que propose et souhaite son auteur.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais?

Rien ne sera [vraiment] plus comme avant, ou encore mieux, comme l’a si bien dit Tomasi di Lampedusa, Si nous voulons que tout reste tel que c’est, il faut que tout change?

°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°

Je tiens à remercier chaleureusement le confrère cardiologue qui m’a fait connaitre ces suppléments et m’a motivé pour écrire cette note.

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

3 thoughts on “Rien ne sera plus comme avant”

  1. Servier continue à acheter les « leaders d opinion »: Lisez le supplement du cardiologue de l’ACC ( document joint), l encadré signé par Robert Haiait sur « la revolution ds le Tt de l’insuffisance cardiaque; Tout y est fait pour nous faire croire que le Procoralan est une revolution:
    Depuis 20 ans, aucune nouveauté!
    Les beta bloquants??? la ressynchro??
    Ce qui est noyé ds le discours: c est que cela ne modifie ni la mortalité totale, ni la mortalité cardiovasc, seulement la mortalité par insuff cardiaque; J ai assisté à des staffs « Servier » ou dans le discours du delegué medical, tres rapidement, la reduction de mortalité par insuff cardiaque se transforme ds les questions -reponses par « diminution de la mortalité » et le vers est ds le fruit, les moutons suivent et prescrivent en diminuant au besoin la dose de beta bloq
    On nous fait croire que c est une revolution, c est un Tt adjuvant eventuel pour certains Pts ( comme le Mediator….)
    Ce qui est choquant, c est que les leaders d opinion st achetés

  2. Bien vu!
    Chacun de ces petits articles est un petit bijou, un model du genre, émanant d’une personalité ayant un grand crédit (au sens crédibilité…) au près des cardiologues. Si on pouvait être encore déçu, ce serait déçevant. L’information médicale ne peut plus venir « d’en haut », sans aucune controverse. Elle n’a de sens que si il y a confrontation de point de vue. Tout est résumé dans la note de ce merveilleux blog (découvert grace à grangeblanche d’ailleurs!) sur l’Evidence-Based Medecine ;
    http://cardiobrief.org/2011/04/17/evidence-the-weak-link-of-evidence-based-medicine/
    L’EBM est une super idée, encore faut-il être d’accord sur ce qui est évident…

  3. Le président de l’Organisme de Formation du Syndicat National des Spécialistes des maladies du cœur et des vaisseaux (UFCV) vient d’être nommé comme collégien à la haute autorité de santé.
    Comme vous dites, rien ne sera plus comme avant …

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s