De l’infiniment grand à l’infiniment petit

Les labos ne savent plus quoi inventer pour faire se déplacer des cardiologues blasés, repus et fatigués après leur longue journée de travail pour assister à des soirées promotionnelles.

Mais j’avoue que là, Bouchara Recordati a fait fort pour une soirée qui va probablement tenter de faire progresser les ventes du Zanextra® (enalapril+lercanidipine):

(cliquez pour agrandir)

Rien de moins que le grand Hubert Reeves, qui a tenu à être présent à l’occasion de cette présentation de référence!

Enfin, a tenu, c’est une bien grande expression pour cette soirée particulière organisée par Bouchara, car cela fait quelques temps que François, le cardiologue et Hubert, l’astrophysicien (qui sont donc neveu et oncle) roulent leur bosse ensemble en présentant des conférences.

Dans cette soirée, on va passer de l’univers infiniment grand, à l’amélioration du service médical rendu infiniment petit (ASMR V) du Zanextra®.

Je ne sais pas ce que Hubert pense du Zanextra®, mais ce médicament n’a fait rêver ni la HAS:

Avis de la HAS

, ni Prescrire:

(Cliquez pour agrandir)

Rev Prescrire 2009 ; 29 (309) : 490)

Nulle doute que les immenses talents de conteur de Hubert sauront faire oublier aux auditeurs ces microscopiques et insignifiants détails.

Quels Reeves célèbres auraient invités d’autres laboratoires?

Rêvons un peu.

Pfizer aurait eu les moyens de faire venir Keanu,

Servier nous aurait fait croire à la présence de Steve en démontrant qu’il est toujours bien vivant,

Et Sanofi, le laboratoire bien de chez nous, aurait engagé Jean-Pierre