Le chiffon rouge

Depuis quelques jours, ma TL est polluée tous les trois tweets par des propos ineptes. Je ne suis pas abonné à l’auteure, dont je ne connaissais même pas l’existence, mais les amis que je suis rapportent ses propos, les diffusent, les tweetent et les retweetent des dizaines des centaines de fois en contre-argumentant et en disant tout le mal qu’ils en pensent.

Primo je n’aime pas la curée qu’organisent les amis autour d’une femme, qui aussi inepte soit-elle est un être humain, et qui a encore tout à fait le droit de raconter des âneries plus grosses qu’elles. Je sais que @docdu16 écrit en ce moment même une note sur cette curée. J’ai hâte de le lire. Je pense que nous ne sortons pas grandis en participant à l’acharnement de la meute sur une femme jugée misérable. Par qui d’ailleurs? La justice populaire? À qui le tour la prochaine fois? Moi, après cette note, ou @docdu16, après la sienne?

Secundo, je pense que la meilleure attitude devant la bêtise, l’ignorance, l’obscurantisme, le goût du lucre, la soif de pouvoir, la méchanceté est de traiter par une bonne dose de mépris, matin midi et soir. Il est difficile de rester silencieux devant tout cela, mais cette attitude détachée est salutaire. Pensez-vous vraiment qu’elle soit accessible aux arguments raisonnables? Au sarcasme? A l’insulte? Je ne le pense pas. Notre réaction ne peut que la fortifier dans ses errements, elle seule contre la meute médicale, contre les puissants… Vous connaissez très bien cette dialectique du faible contre le fort, beaucoup se rêvent en Erin Brokovich. Notre agitation est parfaitement vaine, pire, elle la fortifie dans ses convictions, et encore pire, elle lui donne une merveilleuse tribune.

A l’heure ou j’écris, son compte « pèse » 3705 followers.

Je souhaite remercier au nom de son attaché de presse (elle a un bouquin à vendre), et en son nom @LehmannDrC (6338 followers), @Monparnal (1804), @panarmorix (1859), @docjulien59 (1299), @qffwffq (6768) @wargonm (1618), @PoloSven (896), @jdflaysakier (25,3K), @docdu16 (2524), @DocArnica (9791), @Entre2chaises (1222), @docmamz (3998), moi (3468) et pas mal d’autres d’avoir amplifié son discours, de l’avoir sortie du néant, de lui avoir  permis de jouer les martyres, d’obtenir peut-être quelques commandes de plus sur Amazon…

Merci pour elle.

CatégoriesWeb

3 Replies to “Le chiffon rouge”

  1. Salut JM,
    c’est bien d’entendre d’autres discours, merci pour ça 🙂

    J’avais mollement trempé (sic) dans un mini débat précédent où j’avais froidement décortiqué des articles (une synthèse de Cochrane qui se basait que sur 5 papiers, dont un seul avait bcp d’impact) sur un sujet que je connais mal (le travail obstétrical) pour tenter d’apaiser un peu avec des faits. Néanmoins, j’ai bien vu que ça n’avait pas mené à grand chose… enfin, un tout petit peu, ceux qui savent savent…

    Ce WE, j’étais personnellement à deux doigts de claquer la porte de Twitter par ras le bol des tempêtes de pépiements, j’avais déjà établi quelques stratégies pour limiter les tracas, et je voyais ça de loin, et puis bim au hasard, un RT dans ma TL sur le travail d’un collègue de Floride qui se passionne pour les mêmes choses que moi en anesthésie, avec plein de sources et de partages d’articles de qualité… comme quoi y’a des pépites au milieu de tout ça, le jeu en vaut il la chandelle ? Là, je n’ai pas de réponse…

  2. D’un autre coté, la laisser dire des choses fausses, c’est conforter dans leurs opinions ses followers et ceux/celles qui tombent sur ces tweets et retweets et qui n’ont pas le bagage médical (ou autre hein, y a différentes problématiques/différentes vindictes personnelles), et leur faire croire finalement des trucs qui peuvent être dangereux pour eux-même ou leurs proches.
    Je suis d’accord que ca prend des proportions ahurissantes, mais quelques démentis sages et explicatifs (et sans se braquer contre l’auteur) peuvent aussi apprendre beaucoup de choses a ceux qui sont au milieu de tout ca. Pas à fond dans l’idée mais encore ouverts à la discussion et a apprendre.
    Mais de voir à quel point l’émotionnel joue la dessus est assez effrayant. Mais je crois que c’est le lot particulièrement de twitter ou pas mal de gens tweets et retweet avant même de réfléchir a ce qu’ils ont écrit.

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.