Quand Marina retrouve Ulay

Matoo m’a fait découvrir ce moment.

Deux artistes, Marina Abramovic et Ulay ont partagé une histoire artistique et personnelle intense dans les années 70-80.

Ils se perdent de vue ensuite pendant plusieurs décennies.

Dans une performance plus récente, elle offre aux visiteurs une 1 minute dense de silence en tête à tête.

Par exemple :

Lors de sa rétrospective au MOMA en 2010, Ulay se glisse parmi les visiteurs…

BIP31.fr 2013, 20, (1), 1-14

Amis de la pharmacologie, bonjour!

Je viens de recevoir par messagerie électronique le dernier numéro du Bulletin d’Information de Pharmacologie (BIP) publié par le service de pharmacologie de Toulouse.

Comme il n’est pas encore disponible sur le site du BIP et que je l’ai trouvé intéressant, je vous propose de le télécharger ici.

Ce bulletin est gratuit (en version numérique), accessible à tous sur simple demande (adresse électronique page 13 de ce numéro)

Au programme:

  • un petit cas clinique sur une interaction médicamenteuse sympa (pas pour le patient).
  • Médicaments et Drogues à l’origine de dysfonctions érectiles. Problème souvent « aigu » en cardio: thiazidiques, bêta-bloquants… Doute sur les statines (Toutes les études avant l’affaire du Vioxx sont falsifiées. Après, si elles sont positives, elles ont une méthodologie douteuse ou elles sont falsifiées, si elles sont négatives elles sont correctes-tout au plus, mais moins que la Lyon Heart Study- #Michel 😉 )
  • Contraception : le risque de thrombose varie avec le progestatif mais c’est l’estrogène qui est thrombogène. Sujet d’actualité.
  • Ne pas confondre : hypolipémiants et hypolipémiants ! Encore une fois attention aux critères intermédiaires.
  • Attention aux interactions NACOs et amiodarone. Article très important, à mon sens étant donné le risque non nul de retrouver sur une même ordonnance NAC+amiodarone (+ double antiagrégation, pour rendre la situation saignante…).
  • Les données de l’essai RE-ALIGN obligent les Agences de régulation à communiquer successivement sur le risque du Dabigatran (Pradaxa®). Le poids des mots, analysé notamment par l’ami Orso.
  • Les complications cardiovasculaires du cannabis : un exemple d’étude menée à partir des Notifications spontanées. En bossant la biblio pour mon mémoire de DESC il y a quelques années, je me suis rendu compte que cannabis et artères font mauvais ménage.
  • Compléments alimentaires à base de levure de riz rouge. Attention aux interactions, à manier avec prudence, dans aucun cas l’acheter hors d’une pharmacie.
  • Et plein d’autres sujets intéressants…

Pharmacologie n’est pas un gros mot, ni un truc de pharmacologues. La pharmacologie est une des fondations méprisées de notre métier. Elle permet une analyse objective de ce que nous faisons tous les jours: (dé)prescrire des médicaments. Le regard des pharmacologues est pertinent, non déconnecté des réalités du terrain, et est très souvent indemne des influences de l’industrie. Vous trouverez quelques liens intéressants ici.