La débandade

J’ai reçu ce message électronique sur l’adresse du blog qui m’a plongé dans un abîme de perplexité:

Chers Amis,

Notre époque d’hyper-réussite exige des individus sur-performants, ignorant le doute et l’échec, conformes à un idéal social fabriqué par le marketing et les médias. Pour l’homme moderne, virilité et dents blanches trouvent leur prolongement dans l’intimité sexuelle par l’établissement d’impératifs orgasmiques et érectiles dont l’inassouvissement dévalorise et décourage. Parfois le corps s’en mêle (quand les corps s’emmêlent ?) et sa pathologie interdit jusqu’au fantasme d’un coït banal.

Et nous sommes là, soignants souvent impuissants, en reflet de l’impuissance de ce patient porteur d’une souffrance qui n’est pas que physique.

Je vous propose donc de sortir de cette impuissance à l’aide, et avec l’aide du Dr ***, sexologue et expert, et d’élargir votre compétence au delà de ce seul recours -alibi de notre désengagement- qu’est la petite pilule bleue prescrite sans trop s’interroger.

Vous pourrez plus et mieux, à la suite de ce séminaire des *** à ***, sur les « Dysfonctionnements érectiles », et donc permettre à vos patients une satisfaction retrouvée.

A bientôt,

***

Vous pouvez vous inscrire ici ou nous contacter au 04.**.**.**.**

Après une première lecture rapide, j’ai pensé à un spam simplex. Puis le mot patient m’a fait penser à une histoire de secte du genre bizarroïde. Du genre de celle qui copie et colle les notes de blogueurs médicaux puis les engueule et les « blackliste » quand ils se plaignent de tels procédés.

Puis je me suis rendu-compte qu’il s’agit d’un spam d’un organisme de FMC…

Je n’ai jamais rien compris à ces histoires de FMC, mais de toute évidence, ça doit être lucratif pour envoyer de telles inepties.