Je le veux, je le veux!

Je viens de découvrir que j’ai besoin du nouvel iPad.

En fait pas vraiment, mais un peu quand même.

J’ai hâte de déposer mon offrande aux pieds du Dieu Steve pour me procurer sa nouvelle création.


A la sortie du 1, je n’avais pas trop vu l’intérêt par rapport à un iPhone. J’hésitais aussi avec un Mac Book Air dont je n’ai aucune utilité.

Hésiter entre 2 trucs inutiles, n’est-ce pas le résumé parfait de notre société?

Pour me refaire une dernière idée, je suis allé voir les iPad1  et les Mac Book Air à la FNAC hier (et non, je n’ai pas acheté le livre sur les fesses).


J’ai donc effectué un dernier test afin de justifier un minimum l’achat d’un objet inutile, visualiser un article médical en PDF.

Ben oui, ça paraît bête, mais à la maison je croule sous les articles médicaux imprimés: cours de DU, articles glanés ça et là en passant, articles et relevés d’avis pour les dossiers de l’Agence…

Et lire un article sur un iPhone relève d’une abnégation que je n’ai pas.


Et si je n’imprimais plus?

Ben, me direz-vous, pourquoi ne pas le faire déjà et lire ces articles sur l’écran du PC?

Ben, primo car je n’y arrive pas et je décroche au bout de quelques minutes, et secundo, difficile d’emporter ma tour dans le TGV  ou à la clinique…

Pour revenir à mon test de lecture, l’ipad1 gagne haut la main sur le Mac Book Air. Naviguer au doigt dans un PDF est un plaisir redoutable. C’est certain qu’écrire une longue prose sur un iPad me paraît un peu difficile sans clavier physique. Mais ça ne me manquera pas trop, je n’ai guère besoin d’autre chose qu’un traitement de texte, et je ne fais qu’annoter quand je lis, surtout quand je me déplace. Et un travail de fond prolongé ne peut se faire qu’environné du confort de son bureau.

°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°

Appeal of iPad 2 Is a Matter of Emotions. By David Pogue. Published: March 9, 2011. The New York Times.

iPad 2 review. By Joshua Topolsky posted Mar 9th 2011 9:01PM. Engadget.