Premier avis sur Hitman

Mes enfants et moi sommes des fans de la série de jeux Hitman. Nous attendons le nouvel opus depuis la sortie de Hitman Absolution il y a 3 ans.

Il vient de sortir et nous avons essayé avec stupeur et tremblement le prologue et la première mission, car, nouveauté qui ne me gène pas plus que cela, les missions vont sortir au fur et à mesure à raison d’une par mois.

Hitman souhaite revenir aux sources du jeu, d’où probablement son nom minimaliste qui veut faire comme si cet opus était le nouveau début d’une série qui a 16 ans…, en privilégiant notamment l’infiltration par rapport à la méthode « bourrine ». Il est désormais impossible de remplir une mission en tuant tout le monde, car la durée de vie de l’agent 47 est nulle une fois un combat déclenché (il n’y a d’ailleurs plus de jauge de vie). Et ça, mes enfants détestent! Moi, je m’en fiche, même si j’aimais bien me défouler en massacrant tout le monde après la 67ième tentative ratée d’infiltration sur un niveau un peu difficile.

Le jeu est beau, très beau, les décors sont immenses et les PNJ très nombreux (ce qui pose des soucis de temps de téléchargement et de frame rate sur certaines machines). Les concepteurs ont par ailleurs souhaité multiplier les façons de remplir les missions assignées, par exemple dans ce premier niveau, tuer deux gros méchants. Paradoxalement, c’est la cause de mon premier reproche: il y a tellement de façon de tuer les cibles, qu’il suffit littéralement de se baisser pour y arriver. J’ai rempli ma mission en assassin invisible sans beaucoup de difficultés. Et j’ai trouvé cette facilité assez désagréable.

J’ai encore le souvenir frissonnant de x+1 tentatives infructueuses lors de certaines missions mythiques lors des opus précédents (Rosewood, l’attaque des Saintes, Requiem, Mort sur le Mississippi, Beldingford Manor…). Ici, aucun frisson, et ce ne sont pas les missions secondaires (tuer un type habillé en vampire magicien) qui me font beaucoup plus arrêter de respirer d’angoisse.

Autre reproche, bien plus grave, à mon avis, il n’y a plus d’ambiance dans ce Hitman. Ça commençait déjà avec Absolution, mais dans la mission de Paris, je remarque que l’atmosphère du jeu est totalement aseptisée: plus d’ambiance ultra-glauque comme dans la fabuleuse mission Abattoir numéro 2 de Contracts.

Tout est devenu beau, lisse, et terriblement ennuyeux… Je ne retrouve pas non plus de musique marquante, ce qui était pourtant le point fort de la série (La Tosca dans Dernier Acte de Bood Money, l’Ave Maria dans Requiem…).

Enfin, last but not least, l’intelligence artificielle est tout sauf intelligente: tout juste tolérable dans les années 90, elle représente une vraie honte en 2016. Malgré un comportement aberrant, les gardes vous laisseront passer sans souci, et les actions des cibles sont beaucoup trop prévisibles.

Bref, la série semble s’essouffler un peu… J’attends les autres niveaux pour voir si tout cela s’améliore!

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

1 thought on “Premier avis sur Hitman”

  1. Ben moi je viens juste de découvrir Pacman 1.0 et je cherche désespérément un mode d’ emploi (en Français)

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s