Tendance pharmaceutique du début d’année

Qu’est ce que l’industrie pharmaceutique a en tête en ce moment? Quels sont les produits poussés sur le devant de la scène en cardiologie?

Facile, il suffit de feuilleter la presse de qualité que nous recevons chaque semaine au cabinet.

Un coup d’œil suffit pour voir que les vedettes actuelles sont les AOD:

IMG_8082Je pense que le récent communiqué de presse de la HAS, qui est loin de l’adoration dionysiaque de certains articles de presse n’est pas étranger à cette recrudescence publicitaire.

IMG_8084Cardiologie Pratique du premier février 2015

Je retiendrai du guide GPS/AOD fourni avec la revue « Le Cardiologue » de janvier 2015 ce sémillant éditorial qui réunit Martin Luther King, l’intérêt des AOD pour celui qui les prescrit et Bayer Healthcare, ce qui n’est pas un mince exploit stylistique:

IMG_8074

Mais l’éditorial de la revue « le Cardiologue » du même mois est pas mal non plus, dans son genre:

IMG_8075Étonnant, non?

Sinon, on parle quand même un peu de l’ezetimibe afin de rentabiliser IMPROVE-IT:

IMG_8080IMG_8085Extrait tiré de Réalités cardiologiques de janvier 2015.

Avec une publicité que je ne trouve pas très inspirée:

IMG_8081

Comme cette note…

Grosse journée, hier

Les journées sont toutes longues, mais heureusement, elles ne se ressemblent pas.

  • une histoire désagréable qui ressort de son placard (ne devenez jamais responsable d’un compte mandataire de praticiens exerçant en clinique, jamais)
  • un patient à qui j’aurais pu éviter une quasi catastrophe si j’avais été un peu moins laxiste avec lui. La psycho-mollesse est un danger constant.
  • une bouddhiste qui bosse dans un couvent de moines bénédictins
  • une psychanalyste lacanienne qui a des soucis non cardios
  • une psychanalyste non-lacanienne qui a d’autres soucis, non cardios, eux aussi.
  • une élection de président de CME qui se profile et qu’il faut gagner.
  • une rare hyperplasie gingivale sous amlodipine.
  • Une certification HAS toute proche à préparer. J’écris une plaquette qui explique au patient les effets secondaires du verre d’eau qu’il absorbe pour prendre ses comprimés. J’en suis à N, comme noyade.
  • une sombre histoire de conflit entre confrères, avec une vieille dame apeurée au milieu.
  • Little earthquakes.
  • Entre tout ça, j’ai reçu la Manga de Hokusai, c’est pas mal du tout, et des tas de capsules colorées pour attaquer les journées qui viennent.
  • What else?

Le sculpteur

IMG_8042Grange Blanche m’a encore permis récemment de faire une très sympathique rencontre, le papa de Nina. Nina est le bouledogue français de 300 kg et de 2 m de haut qui trône devant une clinique vétérinaire à deux pas de chez moi.

20130324-112114.jpgLa photo est un peu ancienne, maintenant les abords sont bien emménagés.

J’en avais parlé dans cette note. Son heureux papa, Patrick Challand est tombé dessus, et nous nous sommes rencontrés chez lui.

Cette rencontre fut très agréable.

Patrick Chaland est un confrère, ce qui ne gâche rien, bien au contraire. C’est peut-être pour cela qu’il parle de son art simplement, sans jargonner, en allant directement à l’essentiel. Sa simplicité met en valeur une grande culture artistique et une grande sensibilité. Sa préférence va au travail du verre, mais ses bronzes sont superbes.

Et, il est très très gentil (c’est une qualité essentielle pour moi).

L’histoire de la création de Nina, de son installation et « sa vie quotidienne » nécessiteraient une note à part entière. Mais c’est déjà une autre histoire.

Patrick Chaland travaille sur commande, et expose par-ci par-là, vous trouverez tous les détails sur son site.

IMG_8040La magnifique petite Nina.

IMG_8041Danseuse (2010)