Soigner en domptant l’énergie cellulaire du sel biologique

Tout commença par un long et copieux repas de famille et 3-4 revues « bios » qui trainaient sous une table basse.

En guise de trou normand, je me suis avachi, un peu alourdi, sur le canapé et je me suis mis à les feuilleter par curiosité (et pour digérer).

J’ai alors découvert qu’il existait des médecins de maisons, qui contrairement à nous, se déplacent à domicile (bien obligés, il faut quand même le souligner):

médecin habitatVous remarquerez son beau stéthoscope de maison, bi-auriculaire avec lyre invisible, garanti 7 ans.

https://twitter.com/beehelthy/status/483251493303504897

J’ai aussi découvert qu’il y avait du mauvais sel et du bon sel, comme il y a du mauvais cholestérol et du bon.

Pas d’inquiétude, il est assez facile de les reconnaître.

Le mauvais, c’est du sel chimique (beurk) avec pour formule NaCl.

Le bon, c’est du sel euh… biologique (wouhaaa, trop bon).

mauvais selSi vous souhaitez consommer du bon sel, mais en petite quantité, je vous suggère ce sel liquide:

IMG_6353Ce qui serait outrageusement hors de prix pour de l’eau salée (4,75€ pour 190 ml, soit 25€ le litre) est tout à fait raisonnable pour du sel liquide (à température ambiante, c’est ce qui en fait le prix).

J’ai aussi découvert que l’on pouvait se détoxifier par les pieds:

detox piedsLA preuve que ça marche est le dépôt de toxines, retrouvé sur le patch le lendemain matin. Il faut recommencer jusqu’à ce que le patch reste immaculé. Cela peut prendre beaucoup de temps pour les toxines capillaires qui ne migrent pas bien vite. Pour les chauves, vous pouvez en rester au lot de 20 patchs à 24,95€.

Ce thé vert au safran paraît très bien pour tout (sauf apparemment pour la calvitie), si l’on en croit ce sympathique Docteur en pharmacie, spécialiste des plantes:

IMG_6350Détente et plénitude pour un pharmacien d’officine (je le présume, il ne doit pas travailler pour Servier), en ce moment, voilà qui en dit long sur les bienfaits de ce thé. La Revue Pharma devrait contacter cet annonceur.

Les ondes, c’est le mal.

Vous le savez, mais pourtant vous lisez ces lignes probablement via une liaison wi-fi.

Irresponsables que vous êtes!

Pour un prix modique, voici tout un appareillage qui vous permettra de vivre dans un environnement sans ondes, tout en continuant à lire Grange Blanche:

IMG_6352

L’ondobiologie et la biochirurgie immatérielle, vous connaissez? Moi pas du tout, avant de découvrir cette pub, ce rapport sénatorial et ce reportage de FranceTV:

biochirurgieJe vous conseille aussi de naviguer sur leur site web, c’est à la fois effarant burlesque et effrayant.

Plus léger, l’orgasme écologique.

Pour s’envoyer en l’air avec une empreinte carbone minime, s’oublier sans oublier la planète, voici les 7 commandements de l’éco-orgasme:

IMG_6359Pour un orgasme écologique optimal, je vous suggère de vous coller des patchs sur la plante des pieds, de porter sur la tête le cône anti-ondes multifonctions et de coller sur chaque fesse de votre partenaire les dispositifs anti-ondes à porter près de soi.

Le syndicat des jeunes biologistes râlait contre les AOD (le nouveau nom des NACOs) pour lesquels il n’existe encore aucun dosage fiable? On l’a accusé de façon fourbe de regretter la disparition  des INR, pour des raisons économiques?  

Cela tombe bien, les voilà servis en terme de bilans de santé. C’est fait en Suisse, donc c’est fiable. Par contre, fermez bien votre récipient à pissou et prenez quelque chose d’un peu solide sinon Chronopost va vous envoyer une lettre d’insultes qui ne sera pas bio:

bilanJ’adore l’option 13 blocages émotionnels à 40€.

Nous voyons ni plus ni moins l’émergence d’une nouvelle spécialité: uropsychiatre. Ah, on me dit dans l’oreillette que Freud était déjà uropsychiatre.

Nephropsychiatre alors?

En parlant de psychiatres:

IMG_6360Surtout si on vise bien!

Cette pub vaut de la lire jusqu’au bout, que du lourd, du très lourd.

IMG_6345Mon système nerveux intestinal en a ri aux larmes (belle image, non?).

Ensuite, on ne rigole plus, cette pub cite un article du JAMA Internal Medicine et une batterie de risques relatifs:

HuileLa science vient soutenir l’huile d’olive de Marrakech de toute sa force de conviction.

C’est écrit dans le jamainternmed, et c’est bio, donc c’est vrai et bien.

Le problème, c’est que dans les 2 numéros de juin 2013, nul article s’intéresse à ce sujet passionnant, prostate et huile d’olive. J’ai aussi regardé dans les 4 numéros du JAMA, pas plus d’huile d’olive que de NaCl dans le sel biologique.

On nous aurait trompé?

C’est impossible puisque bio.

Je suppose qu’il s’agit plutôt d’une erreur de référence.

Il doit bien exister un jamalubrifoliveoil ?

Là, j’ai ri avant même de lire l’article:

IMG_6349L’effet s’estompe au bout de combien de temps? Pauvre François…

Et pour finir, une  sucrerie, le coin des petites annonces. J’ai pris la photo à la volée, sans les lire.

Cet échantillon aléatoire vaut son pesant de cacahouètes:

annonces

Je crois au bio: j’ai tellement ri en feuilletant ces revues que j’ai pu manger mon dessert sans encombres…