Woodkid à Fourvière 2013

J’ai bien failli y aller. Cela ne s’est pas fait.

C’est compliqué, comme on le dit sur Facebook.

Le petit sanglot (?) quand il commence Baltimore’s Fireflies, sur I come back home and start to cry, est un peu curieux, mais j’imagine ce que peut ressentir un lyonnais expatrié (à New-York), sur la scène de Fourvière.

Visiblement, il est ému d’être là. Il en joue avec le public dans la chanson Brooklyn, quand il change Paris par Lyon (Here in Lyon the rain is falling). La fin est énorme avec Run Boy Run, chantée sous une pluie de coussins.

Les coussins (de Lyon), c’est une tradition à Fourvière 😉 .

UsVsTh3m

Vous avez quelques heures à perdre pour rire, être étonnés (ou les deux), vous lisez l’anglais et vous êtes fan de l’humour britannique, je vous conseille donc le site UsVsTh3m.

C’est un immense capharnaüm typique de la toile, qui rassemble des dizaines, des centaines de liens étranges, surprenants, drôles, surréalistes…

rushhourcrushWoman mistakes man mistaking her for hooker

Bonne navigation!