The Wonder Pill

La magie Servier a encore opéré.

Cet article de theheart.org rapporte les articles enthousiastes de la presse britannique sur l’ivabradine qui permettrait de sauver des milliers de vies de patients insuffisants cardiaques.

L’article de theheart.org est un chef d’œuvre en son genre.

Tout y est, absolument tout.

La journaliste a interrogé deux personnes, pas trois.

La première est le brillant Martin Cowie qui est un Servier-Boy (Cowie was the UK principal investigator for SHIFT and has consulted with Servier on an economic analysis of ivabradine.). La seconde, Alison Philipps est une Servier-Girl (Servier spokesperson).

Déjà, nous sommes certains que l’article sera objectif.

Du vrai bon journalisme!

Theheart.org se rapproche du niveau de Cardiologie Pratique.

Au passage, on apprend que Cowie est actuellement à la tête de la British Society for Heart Failure (Cowie—who is the current chair of the British Society for Heart Failure[…]).

On pourrait crier au conflit d’intérêt, mais en fait, non. Si il fut à la tête de cette société de 2007 à 2009, comme indiqué ici, la Chair actuelle est une charmante dame qui fait très anglaise, Suzanna Hardman. Cette erreur est finalement la moins délétère de cet horrible article de theheart.org.

Les liens renvoient vers des articles d’une presse anglaise de médiocre niveau, mais qui est néanmoins très lue. J’y ai rajouté un article du Daily Mirror, trouvé via Google:

Le Daily Express se lance dans une fine analyse statistique et économique:

Heart failure kills around 100,000 people each year and many patients find they are admitted to hospital time and again because of their symptoms. Yet trials have shown that Procoralan slashes the number of deaths by 39 per cent, suggesting that 39,000 lives could be saved. It also cuts hospital admissions by 24 per cent which is set to significantly reduce the £625million a year in healthcare costs that heart failure amounts to for the NHS – a possible annual saving of more than £100million.

Diable, 39000 vies sauvées par an, rien qu’en Grande-Bretagne…

J’avais bien regardé d’un peu plus près SHifT, mais je n’ai aucun souvenir d’un effet aussi miraculeux.

D’un autre côté, faut-il s’offusquer de toute cette exagération médiatique?

En effet, outre qu’elle se déroule outre-Manche, un spécialiste de l’insuffisance cardiaque nous rassure et précise:

[…]for the most part, he believes the UK media reports of the subject are reasonable. « Some have reported it in less sensational terms than the others, but the coverage has been pretty much factually correct, » he says.

Qui a dit ça?

Et bien, c’est…Cowie.

Je suis rassuré.

Ce dernier se lâche carrément dans l’article de theheart.org:

« The regulator decided it wanted to concentrate on mortality benefit. Within that subsection, the benefits are enormous, » he observes. « Total mortality is reduced by 17%, heart-failure mortality is down by 39%, and that’s on top of really good ACE-inhibitor and beta-blocker therapy. It’s very impressive. That’s what’s caught the media’s attention. »

Enormous, c’est un adjectif so Servier…

D’où viennent ces statistiques miraculeuses?

Et bien, c’est un grand mystère pour moi.

Les articles parlent bien de SHifT, mais je ne lis pas du tout les mêmes résultats dans l’article du Lancet:

Je lis que:

  • La mortalité totale (All Cause Mortality) a un HR à 0.90, soit une réduction moyenne de ce critère de 10% (1-0.9), non significative puisque p=0.092.
  • La mortalité par insuffisance cardiaque (Death from Heart Failure) a un HR à 0.74, soit une réduction moyenne de ce critère de 26%, significative puisque p=0.014.

Pas du tout les mêmes chiffres, donc.

D’où Cowie les sort ? D’un sous-groupe de SHIfFT ? A-t-il torturé les données ?

Cowie passe aussi pudiquement sur le fait que ces deux critères étaient des critères secondaires.

Il a aussi bizarrement oublié de citer ce travail d’une bonne équipe britannique, qui a été pourtant publié récemment.

Il n’a pas dû le voir passer. Le scotome, peut-être un autre trouble visuel lié à l’ivabradine?

Ah, oui, one more thing, en parlant de Wonder Pill, une récente méta-analyse chinoise semble indiquer que la trimétazidine pourrait avoir un intérêt dans l’insuffisance cardiaque. A suivre…

Auteur : Jean-Marie Vailloud

Cardiologue de formation, je suis aussi l'administrateur du blog Grange Blanche.

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s