Parle à mon cœur, ma tête est malade

Un patient jeune arrive après un gros accident cardiaque et une grosse chirurgie, les deux survenus « comme un éclair dans un ciel serein » comme le dit le vieil adage (médical).

Son épouse est présente.

Je crois qu’il ne réalise pas encore tout. Elle, qui a tout vu et tout entendu, oui.

On discute et il me dit rapidement qu’il a un lymphocèle au scarpa qui descend uhmm, vers le bas.

Je lui dit qu’il ne faut pas y toucher, sauf grosse gène.

Je lui demande de jeter un coup d’œil. C’est en effet un lymphocèle respectable et mal placé.

Il me dit ensuite que ce lymphocèle lui pose bien plus de souci que l’accident, la chirurgie et la suite des évènements.

Je lui propose alors de le ponctionner à la première heure le lendemain.

Il est tout content car il focalise dessus. Il rajoute que c’est probablement pour ne pas penser au reste.

Classique.

Bon, bah on le laisse alors! 🙂

Non non, il me dit en riant qu’il préfère que je le ponctionne.

Bon, demain matin, alors.

Et il voudrait une permission pour dimanche.

Ahah, c’est pour essayer avec Madame!

Timides ouis.

Aucun souci, mais rien d’exotique!

Je leur raconte alors l’histoire du SMS.

C’était ma huitième entrée (il n’y a pas que les internes qui triment à faire des entrées), et j’ai bien fait de la garder pour la fin, c’était la plus sympa.

Le septième était sympa aussi.

Mais lui, c’est le boulot qui passe avant tout.

Il a fait un premier infarctus à la fin des années 90. Il est sorti contre avis médical au bout de 48 heures, est rentré de nouveau à l’hôpital la semaine d’après pour terminer son bilan et depuis, n’est plus suivi par personne.

Il a fait récemment une mort subite sur une récidive d’infarctus.

Je lui ai simplement dit que si un travailleur pouvait mourir, un mort ne pouvait certainement plus travailler.

Il a quand même acquiescé.



Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.