Le corail rouge

Photobucket

Quelle merveille, la vascularisation rénale vue au doppler énergie…

Artères interlobaires, arciformes, et enfin interlobulaires dessinent un merveilleux corail rouge.

Spéciale dédicace pour kystes, auquel je pense à chaque fois que j’explore le monde du silence du cœur du milieu intérieur.

2 Replies to “Le corail rouge”

  1. C’est gentil de penser à moi, j’espère que tu ne fait pas trop de doppler rénaux, car ça prend du temps et penser à moi n’est pas forcement agréable.
    C’est vrai que c’est joli. Le rein, c’est le plus bel organe de la création et peut être un des plus complexe du moins en terme de composition cellulaire. Je m’égare.

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.