Le Cap de Bonne-Espérance

Je n’ai pas fait attention, mais cette semaine, ou la semaine dernière, ce blog a franchi le cap des 100000 visites depuis son ouverture le 7 décembre 2008.

A l’heure ou j’écris, 102919 pour être exact.

Cette note est la 361 ième, et ce blog a généré 1661 commentaires.

Depuis le début de la création de Grange Blanche le 30 janvier 2005, j’ai donc reçu environ 640000 visites pour un total de 1832 notes et 6796 commentaires en cumulant les statistiques de l’ancien et du nouveau blog.

Merci donc pour votre fidélité depuis maintenant un peu plus de 4 ans et demi.

6 Replies to “Le Cap de Bonne-Espérance”

  1. Que le temps passe vite !
    Collector tes 1eres notes sur ta vie amoureuse durant l’externat 😉
    Bonne continuation JM !

    1. quoi ??? et j’ai raté ça ?
      je n’étais là qu’à la 2ème heure, c’est pour ça, je vais de ce pas réparer cette lacune

  2. Ah ouiii ! Cette fameuse histoire où, avec une fille, ils se laissaient des mots en post-it sur le tableau de garde. Comme c’est mignon…

  3. Nan mais en cherchant bien ya TOUTE sa vie privée sur son blog 😉 Merci à toi de continuer à écrire si bien sur notre métier, sous ses aspects scientifiques et humains. Bonne continuation!

  4. bon, ben moi je profite de l’occasion pour signaler que je participe grandement au chiffre énorme des visiteurs. Je commente presque jamais, mais j’aime beaucoup ce blog. Merci donc et bravo pour ces chiffres !

Laissez une réponse

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.