Behind the Headlines

J’adore le pragmatisme britannique. Ils ne savent pas que pondre en série des référentiels et des chartes, comme nous.

Ils savent aussi répondre au bon moment de façon claire et équilibrée à un problème précis.

Ils ne sont pas persuadés que changer le nom d’une structure va en améliorer le fonctionnement.

Ils ont enfin créé Chapeau Melon et Bottes de Cuir, et rien que pour ça je les aime.

Mais en fait, je voulais surtout vous parler de Behind the Headlines, qui n’est pas le nom d’une série britannique, mais d’un blog publié par la NHS.

Un blog, c’est à dire un outil interactif! Déjà, ça, c’est énorme.

Imaginez cela à la HAS ou à l’Afssaps…

Vous n’y arrivez pas, moi non plus.

Ce blog a pour but d’aider ses lecteurs à interpréter les informations publiées par les médias, voire encore mieux, de leur donner des outils d’analyse.

L’auteur et son équipe partent des articles de presse, suivent un plan prédéfini afin de les analyser et les confrontent aux données de la science.

A la fin, la note comporte une bibliographie avec non seulement les articles de presse, mais aussi les travaux scientifiques auxquels ils se rapportent.

Je n’ai pas résisté à l’envie de regarder ce que Behind the Headlines disait des articles de la presse anglo-saxonne concernant l’ivabradine, the Wonder Pill:

Pas mal, non?

L’analyse et la conclusion me paraissent équilibrées et redressent très gentiment les débordements d’enthousiasme des journalistes. La comparaison avec le texte que theheart.org consacre à cette histoire d’articles de presse est stupéfiante.

Par définition,  Behind the Headlines traite de sujets d’actualité, par exemple cette note sur le Protelos®:

, sur la prédiction des syndromes coronariens aigus:

, sur aspirine et cancer:

Sympa, non?

Ça ne vous donne pas envie d’avoir quelque chose de semblable en France?

4 réflexions sur “ Behind the Headlines ”

  1. Aaaahh !

    Chapeau melon et bottes de cuir.

    Avec Le Prisonnier, cette série a enchanté mon adolescence.
    Gardez ça pour vous mais à cette époque, alors que mon organisme était en proie à un ouragan hormonal intense, j’ ai parfois préféré la compagnie télévisuelle de Patrick Macnee à la présence physique d’ une copine de l’ époque.
    J’ ai honte (mais je ne regrette rien).

  2. Bonjour,
    Rêvons ! Peut-on le faire avec http://www.voixmedicales.fr/ ? S’il faut attendre l’HAS, on a pas le CSDR !
    En attendant, il n’y a pas de lien derrière « EU approval for heart drug ivabradine. » Encore un coup des labos !

    1. Merci! C’est corrigé.
      C’est probablement la faute du labo, ils sont tellement puissants ;-)
      Te souviens-tu de ce pauvre agrégé de cardio dont le diaporama présenté devant l’Afssaps avait été modifié à l’insu de son plein gré?
      Et bien, je suis aussi une victime!
      Mouhahahahahahahaha…

      Sinon, je ne connaissais pas « Voix Médicales »

  3. C’est sûr ,on n’est pas pret d’avoir ce type de pages sur le site de la HAS . Il faudrait d’abord qu’ils améliorent leur site trés difficile à utiliser qd on cherche des recommendations, etc…trop complexe.
    Pour ce qui est de l’info médicamenteuse , je suis plus à l’aise en français qu’en anglais et je me contente des articles de la revue « Prescrire ». J’ai délégué à Prescrire la fonction de lecture critique des articles publiés et des dossiers d’AMM. Depuis longtemps cette lecture m’a permis d’éviter la prescription de médicaments inutiles et dangereux ( isomeride , vioxx, proteos, etc…).

Laissez une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s