Le Dieu des Ondes

Le ciel était un camaïeu tourmenté de gris qui annonce habituellement la descente de la divinité dans les vieux films américains. Plus prosaïquement, la douce pluie quasi continuelle qui lave ce petit bout de côte normande allait se muer en gros orage dans la nuit.

Un homme habillé tout de noir, détonnant un peu parmi les touristes en bermudas bigarrés et dépareillés, semblait prier, collé devant le mur d’un bâtiment, plus précisément une fenêtre.

Prier ou pisser, telle était la question, car s’il était légèrement penché en avant, il n’était animé d’aucun mouvement oratoire. Argument mictionnel supplémentaire, il jetait régulièrement de petits regards par dessus son épaule. Mais comme des familles passaient devant lui pour leur promenade digestive le long du front de mer sans s’en offusquer, il ne devait probablement pas pisser.

Priait-il donc, en définitive?

Dans un sens, oui.

Il priait, comme tous les jours depuis le début de ses congés, pour avoir accès au nuage.

Un minime changement de point de vue aurait en effet montré qu’il tapotait frénétiquement du bout des doigts sur un tout petit ordinateur portable posé sur le rebord de la fenêtre de l’office du tourisme, fermé à cette heure tardive.

Un panneau affiché sur la porte vitrée de l’entrée explique aux heures d’ouverture ce mystère loin d’être religieux: Free Wi-Fi.

Comment vendre des AOD après l’étude ANSM/CNAMTS?

Je présume que ça doit mouliner dur dans les services commerciaux des labos qui commercialisent les AOD, afin de prendre en compte l’étude ANSM/CNAMTS.

Mais en fait, à la réflexion, cet article du QDM reflète probablement ce qui va se faire:

AOD QDM

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

Il faut prescrire des AOD, la révolution thérapeutique des dernières années dans le domaine de la thrombose car ils n’augmentent pas le risque hémorragique par rapport aux AVK, notamment après un changement, ni le risque de thrombose. Et puis pas besoin d’INR. Bisous.

Nous sommes quand même un peu loin de l’immense supériorité des AOD/AVK, vantée urbi et orbi depuis des années…

dabigatran(Source de ces 2 diapos. 09/12/2011)

Veille sanitaire, à propos d’un cas

J’ai appris la publication du rapport sur les AOD peu après 14h30, heure de diffusion de ce tweet:

Tweet ANSMJ’ai appelé peu après une copine de l’agence, non impliquée dans la rédaction de ce rapport, et elle n’était pas au courant.

J’ai été un peu taquin…

Et là, à 17h39, je viens de recevoir le message électronique de l’agence concernant cette histoire, car je suis aussi abonné à leur liste de diffusion.

Mail ANSMMoralité?

Bah, il n’y en a pas vraiment, mais j’ai trouvé ce délai de 189 minutes rigolo…

Virus de l’immédiateté de l’information, quand tu nous tiens…

La liste de diffusion perd du terrain sur la vitesse de diffusion de l’information par rapport à Twitter (c’est ballot).

Comme depuis longtemps, je trouve plus commode et plus rapide de parcourir des tweets que des messages électroniques, cela conforte ma préférence pour Twitter.

Cela aussi, je le trouve rigolo, quoi qu’inquiétant:

(ce jour, 18h05, navigateur totalement réinitialisé)

Vous retrouvez là tout l’enjeu de ma boutade d’hier sur le SEO des sites des institutions publiques…

°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°0°

Édition du 03/07/14: Je ne suis pas resté devant longtemps, tant pis, tant mieux ;-):

Capture d'écran 2014-07-03 06.59.34

Le blog d'un cardiologue.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 297 autres abonnés

%d bloggers like this: